Les zadistes tiennent bon

Alors que le président de la République, Emmanuel Macron, défendait aujourd’hui les accords de Paris et la nécessité d’une lutte totale contre les émissions de gaz à effet de serre, les autorités qu’il dirigent cherchent à expulser les zadistes de Notre-Dame-des-Landes.

Aujourd’hui, mardi 12 décembre 2017, la France accueillait une dizaine de responsables politiques étrangers au sein du One Planet Summit, afin de réfléchir aux moyens de financer les accords de Paris, signés lors de la COP21.

Une belle leçon de la France, qui se présente en garant de l’ordre environnemental mondial, mais qui jure quelque peu avec la réalité de la situation.

L’ aberration environnementale que constitue la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes n’a pas fini de faire parler. En effet, parallèlement, Emmanuel Macron a assuré qu’il mettrait un point final à la situation de Notre-Dame-des-Landes, d’une manière ou d’une autre, dans une interview pour Le Monde.

L’occasion de revenir sur d’éventuelles expulsions des quelques 200 zadistes toujours installés sur place…