Emmanuel Macron fait lui aussi sa rentrée

Comme tout le monde, le président de la République n’échappe pas à la rentrée ! Emmanuel Macron est en effet rentré cette semaine du fort de Brégançon (Var), où il a passé trois semaines avec son épouse Brigitte Macron. Après de rares sorties publiques durant ces congés, le président est de retour à l’Elysée, afin de plonger dans plusieurs dossiers brûlants.

Une reprise commune

Alors que les vacances d’été s’achèvent bientôt pour tout le monde, Emmanuel Macron n’a pas dérogé à la règle. Après avoir profité pendant plusieurs semaines de la toute nouvelle piscine du fort de Brégançon, il est temps de remettre le pied à l’étriller. Et il y a de quoi faire. La pauvreté, la retraite ainsi que les primes demandeurs d’emplois sont au menu pour le président. Il y a quelques mois, le gouvernement avait soumis son idée selon laquelle les pensions de reversions devaient être supprimées. Pour rappel, ces pensions correspondent au montant perçu après le décès de quelqu’un. Prenez une femme seule : lorsque son mari décède, les cotisations et sa retraite lui seront chaque mois reversées. L’inquiétude grimpe du côté des concernés, puisque sans cette pension de réversion, beaucoup se retrouverez dans une situation financière très complexe.

Les dossiers délicats à gérer

Une première réunion d’arbitrages budgétaires est organisée ce mercredi après le conseil des ministres. Le gouvernement s’est fixé pour 2019 un objectif ambitieux de réduction des dépenses et du déficit public. Mais avec une croissance décevante -1,8% au lieu des 2% espérés- l’équation budgétaire s’annonce délicate. Pour Serge Raffy, éditorialiste politique à L’Obs, le compte est loin d’y être. « Les grandes questions que se posent les Français on les connaît, ce sont toujours les mêmes. C’est le pouvoir d’achat, c’est l’emploi. Le gouvernement d’Emmanuel Macron et d’Édouard Philippe sera jugé à cet aulne-là, c’est-à-dire est-ce que oui ou non les Français vont pouvoir s’en sortir. Or, les réformes qui sont en train d’être mises en place et qui vont être discutées dans les semaines à venir ne donnent pas l’impression qu’on va dans cette direction-là« , analyse-t-il sur BFMTV, chaine d’informations en continue.

Le programme de l’année est déjà très chargé. De nombreuses réformes sont au programme. Certaines sont particulièrement explosives, comme celle des retraites, et attendues, comme le plan de lutte contre la pauvreté qui a été reporté une première fois sur fond de Coupe du monde de football.  Autres dossiers au menu du président: la loi pacte sur les PME, la loi agriculture et alimentation qui a déjà été adoptée par l’Assemblée après de vifs débats ou encore le projet de révision constitutionnelle, dont l’examen a été suspendu en raison de l’affaire Benalla.

Un retour qui ne sera pas de tout repos pour le jeune Emmanuel Macron, qui vit sa seconde rentrée des classes.