7 Morts sur Ordonnance, une première adaptation théâtrale

La pièce de théâtre « 7 Morts sur Ordonnance » est la première adaptation du film éponyme, inspirée d’un fait divers glaçant des années 60, dans un milieu de notables provinciaux. Anne Bourgeois et Francis Lombrail nous font revivre une intrigue tragique, où pouvoir, argent et honneur poussent des hommes sans histoires à une destinée fatale.

Réalisé en 1975 par Jacques Rouffio et d’après le scénario original de Georges Conchon, le long-métrage « 7 Morts sur Ordonnance » a connu un grand succès en salles. Il a été récompensé par le César du meilleur montage et a obtenu plusieurs nominations (meilleur film, meilleur acteur, meilleur scénario original). L’objectif du réalisateur était de faire un « film politique qui soit en même temps un spectacle » et de « montrer un drame sur la violence feutrée qui s’exerce dans tous les milieux ».

Une histoire vraie, brutale et choquante, voici le synopsis de cette intrigue qui se déroule dans une grande ville de province : deux brillants chirurgiens disparaissent dans les mêmes conditions à 15 ans d’écart, victimes de manipulations sournoises d’un chef de clinique concurrencé par leur réussite.

Si l’issue tragique est connue d’avance, cette intrigue théâtrale veut nous dévoiler comment ces hommes si différents, des notables sans histoires ont été précipités vers ce drame ?

Cette adaptation nous plonge dans une réflexion profonde sur la nature humaine et les rapports humains autour de la conquête et la conservation du pouvoir.

Comme le film original, porté à l’époque par des acteurs remarquables (Michel Piccoli, Gérard Depardieu, Charles Vanel, Jane Birkin…), cette version théâtrale mise en scène par Anne Bourgeois, s’appuie, elle aussi, sur de brillants acteurs et actrices : Bruno Wolkowitch, Claude Aufaure, Valentin de Carbonnières, Jean-Philippe Puymartin, Julie Debazac, Bruno Paviot, Francis Lombrail et Jean-Philippe Bêche.

Une mise en scène minimaliste, qui fait la part belle aux comédiens, afin de renforcer la tension dramatique.

Cette adaptation promet de faire ressurgir une part sombre de l’humanité qui fait écho à bien des faits divers récents…

La pièce est à l’affiche du Théâtre Hébertot à Paris, à partir du 29 janvier. Du mardi au samedi à 21h. Le Dimanche à 15h30.

Infos et réservations au 01 43 87 23 23 et sur le site du Théâtre www.theatrehebertot.com.