Jacques Chirac : De nouvelles révélations sur son état de santé

Dans son livre Bernadette Chirac, les secrets d’une conquête (Fayard), sorti ce 27 février, Erwan L’Eléouet fait de nouvelles révélations sur la vie du couple Chirac. Celui-ci habite rue de Tournon, dans un hôtel particulier prêté par leur ami François Pinault. L’on y apprend que Jacques Chirac lutte contre une amnésie chronique. Il ne reconnaîtrait plus que cinq personnes.

Bernadette Chirac ne veut pas perdre son époux après avoir perdu sa fille aînée

Dans son livre Bernadette Chirac, les secrets d’une conquête, paru aux éditions Fayard le mardi 27 février 2019, le journaliste Erwan L’Elouet nous plonge dans la vie du couple Chirac. Installé aujourd’hui Rue Tournon dans le 6e arrondissement, l’ancien couple présidentiel vivrait retiré du monde. Le livre nous présente d’abord une Bernadette Chirac complètement inquiète de la santé de son mari. Après avoir perdu sa fille aînée, Laurence, elle ne supporterait pas que son époux la quitte maintenant.  « Je ne survivrai pas à la mort de ma fille et à celle de mon mari coup sur coup », aurait confié l’ex Première Dame à Erwan L’Elouet. Heureusement pour elle, la santé de Jacques Chirac s’est améliorée.

Aujourd’hui âgée de 85 ans, elle n’a plus rien attendre de la vie. Elle passe donc le plus clair de ses journées à profiter des rayons de soleil sur la terrasse en compagnie de son mari. Claude, sa fille cadette, y mettrait aussi du sien pour égayer le quotidien de son père. Elle lui rappelle alors les moments passés, les projets de son unique petit-fils Martin, âgé maintenant de 22 ans.

« Il ne se reconnait plus que cinq personnes »

Mais Jacques Chirac (86 ans) serait toujours frappé d’une amnésie qui semble s’empirer. Au fil du temps, raconte le livre, sa mémoire se réduit et des visages s’effacent progressivement. « Il ne reconnaît plus que cinq personnes. Sa fille, son épouse et ses auxiliaires de vie, qu’il voit tous les jours. Mais il ne dialogue pas ou très peu avec eux. », peut-on lire dans Bernadette Chirac, les secrets d’une conquête. « C’est un homme très affaibli pour qui le réel est une notion de plus en plus floue », écrit toujours Erwan L’Elouet. Ces révélations en disent long sur la santé mentale de l’ex Chef d’Etat. Toutefois, malgré ses absences régulières, note l’auteur, Jacques Chirac se souvient toujours de sa fille aînée. Ainsi, en 2016, lorsqu’on le conduit dans l’appartement de la défunte, il aurait versé de grosses larmes comme si des souvenirs rejaillissaient subitement. Aussi, fait étonnant, Jacques Chirac aurait parfois des moments de lucidité. Il s’est par exemple souvenu du prénom d’une vieille amie de Sciences Po qui lui a rendu visite.