Rapinoe sur la jaquette de FIFA20 : L’idée ne fait pas l’unanimité chez les internautes

Couverture imaginée de FIFA20 avec Megan Rapinoe, imaginée par IGN

 

Une pétition a été lancée dimanche pour que Megan Rapinoe figure sur la jaquette de FIFA20. A ce jour plus de 1400 personnes ont signé la demande. Mais l’idée ne fait pas l’unanimité sur la toile. Certains trouvent que la joueuse américaine n’a pas sa place sur cette couverture réservée aux hommes. D’autres pensent qu’elle est trop arrogante et clivante pour y figurer.

Une plus grande visibilité pour le football féminin

Après avoir souhaité la voir à la Maison Blanche en 2020, les Américains veulent désormais placer Megan Rapinoe sur la couverture de la prochaine édition de FIFA. Une pétition a été lancée à cet effet, dimanche dernier sur le site change.org. À ce jour, un peu plus de 1400 personnes ont déjà signé la demande. « La FIFA doit changer sa politique en matière de prix, mais ce n’est qu’un début », a écrit Holland, l’initiateur de la pétition sur Change.org. « Une plus grande visibilité de cette équipe et le football féminin aideront à changer d’avis. EA a déjà fait plus que la FIFA en termes de soutien, c’est donc une évidence auquel il devrait réfléchir », ajoute le site. Le média IGN a même déjà publié sur les réseaux sociaux une photo de ce à quoi la couverture pourrait ressembler avec Megan Rapinoe.

« Jamais de la vie que le football féminin reste loin de Fifa »

Vainqueur du dernier Mondial en France, dont elle a été élue meilleure joueuse, l’internationale américaine est devenue le symbole du football féminin, mais également de l’opposition au président des USA, Donald Trump. Ses fans estiment donc qu’elle mérite amplement de figurer sur la jaquette de FIFA20, pour promouvoir davantage le football féminin.

Si ce ne sera pas la première fois qu’une femme figure sur la jaquette du célèbre jeu vidéo (sa coéquipière en sélection, Alex Morgan, a déjà prêté son visage à la franchise d’EA Sports), la plus part des hommes pensent qu’elle n’a pas sa place sur cette couverture. « Jamais de la vie que le football féminin reste loin de la Fifa », écrit internaute. Plusieurs autres ont émis cette même idée, préférant des joueurs comme Kylian Mbappé.

Megan Rapinoe jugée trop arrogante

Mais il n’y a pas eu que des commentaires machistes ou sexistes. De nombreuses femmes ont également souhaité ne pas la voir sur la couverture de FIFA20. « La seule femme qu’ils ont le droit de mettre c’est Alex Morgan fin », tweete une internaute. Pourquoi ? Simplement parce qu’elle trouve Megan Rapinoe un peu trop arrogante, depuis qu’elle s’est retrouvée sous les projecteurs. « Pour Aya (Nakamura) et Megan désolé mais elles sont arrogantes et elles s’y croient un peu trop. Faut savoir être modestes quoi », conseillent une follower.

Dernier reproche en date, l’attitude de la joueuse de Seattle quand un petit garçon lui a demandé un autographe. Sur des images, tournées lors du gala annuel du média américain ESPN, on la voit signer un autographe sur un ballon sans même regarder le garçon qui la sollicite. L’influent journaliste britannique Piers Morgan, suivi par plus de 6 millions de personnes sur Twitter, s’est exclamé : « Wow, elle ne le regarde même pas. C’est si arrogant ». Le tweet a été partagé plus de 23.000 retweets et généré au moins 144.000 likes.

« Je n’irai pas à la p*** de Maison Blanche »

Enfin, la co-capitaine des Stars and Stripes est perçue comme une personnalité clivante avec ses prises de position sur les droits LGBT+ dans son pays et ses attaques incessantes contre le président américain Donald Trump. Après la victoire contre les Pays-Bas en finale de la Coupe du monde, Megan Rapinoe avait déclaré qu’elle n’irait pas à la « p***de Maison Blanche » pour présenter le trophée à Donald Trump, qui l’avait agressée dans un tweet, sa spécialité. Si le locataire du Bureau Ovale l’a bien mérité, les Etats Unis en revanche n’avaient pas droit à ça. Et il semble que les Américains ne lui pardonnent toujours pas son expression ordurière.