Covid-19 – App Store et le Play Store restreignent la prolifération des fake news

Covid-19 – App Store et le Play Store restreignent la prolifération des fake news

19/03/2020 0 Par Guillaume Pruvost

Depuis que l’épidémie de Coronavirus a débuté, les fake news sont monnaie courante sur le web. Afin de stopper, ou plutôt ralentir ce phénomène, les deux géants Apple et Google ont pris la décision de nettoyer leurs magasins d’applications respectifs.

Du tri effectué dans l’App Store et le Play Store

Chez le géant Apple, la stratégie est tout simplement de ne pas accepter les nouvelles applications abordant le Covid-19 et venant de développeurs indépendants. La méthode est tout simplement radicale. Les professionnels de l’App Store affirment qu’il n’y a que les organismes officiels qui peuvent éditer de nouvelles applications. C’est une façon de restreindre la prolifération des fake news pour Apple. Or, lorsqu’on effectue une recherche sur l’App Store, il est possible de tomber sur des applis parlant du Covid-19. Néanmoins, elles ne semblent pas provenir d’un organisme officiel.

Sur le magasin Google Play Store, avant les mesures des équipes d’Alphabet, quand vous effectuez les recherches des mots « coronavirus », « corona » ou « covid-19 », vous pouviez tomber sur des applications dont le bien-fondé était grandement remise en cause. De nos jours, ces résultats amènent à des pages de résultats vides. Toutefois, il y a une faille … Si vous effectuez une faute dans votre recherche en inscrivant par exemple « covid19 » au lieu de « covid-19 », il est encore possible de tomber sur ces applications, comme nous dit le site 20 minutes.

Afin d’aller plus loin, Google a créé une page spécifique aux renseignements « certifiés » sur le Covid-19, afin de restreindre la prolifération de fake news. Sur cette dernière, plusieurs applications sont présentes comme par exemple France Info ou encore le réseau social Twitter. Cependant, ce qui est regrettable, c’est que cette section n’est pas correctement mise en valeur.

Le géant Google autorise des termes de recherche spécifiques

À l’heure actuelle, il y a encore des mots qui sont épargnés par l’opération du géant Google, comme par exemple COVID19 (sans le tiret). Le Play Store dévoile alors un listing d’applications, de e-books et de livres audio abordant le virus. Énormément d’applications Android sont de simples sources de renseignements par rapport à l’évolution de l’épidémie. Cela est surtout le cas de « World Virus Alert » ou de « Coronavirus Alert ». Une application en français, appelée Coronavirus, est dans les premiers résultats de recherche. On ne sait pas si Google va un jour masquer les mots restants.

En éliminant certains mots clés des résultats de recherche, Google a pour but de combattre la prolifération de fake news par rapport au Covid-19. Certains développeurs tentent de tirer profit du virus en offrant des applications miracles sur le Play Store. Pour l’heure, Google n’a pas désiré exposer les causes de sa décision. D’autres plateformes ont également pris diverses mesures contre les internautes désirant surfer sur le virus. Cela est notamment est le cas d’Amazon, qui a déjà supprimé des milliers de solutions miracles de sa boutique. Même chose pour Le Bon Coin, qui supprime les annonces proposant des masques de protection extrêmement chers.

Facebook s’engage également pour lutter contre les fake news

Facebook a aussi pris une multitude de mesures afin de restreindre ce phénomène de fake news. Effectivement, le géant a pris la décision de prendre des mesures adéquates afin de restreindre le plus possible la prolifération des “solutions miracles contre le Coronavirus”. Désormais, les pubs faisant la promotion de ces pseudos modèles sont interdites. Outre cela, le groupe a récemment déployé une politique dont le but est d’interdire les publicités faisant référence au Covid-19 et créant un sentiment d’urgence, ou celles exposant une solution miracle.