Le visage de Jésus concocté par une IA

Le visage de Jésus concocté par une IA

17/10/2020 0 Par Guillaume Pruvost

La plupart des personnes (surtout les chrétiens) voient Jésus blanc, avec de longs cheveux bruns et des yeux clairs. Or, si on se fit à un artiste néerlandais, ce n’est pas du tout le cas.

Illustrations croisées et mélangées

L’image finale obtenue frappe par son incroyable réalisme. Via le logiciel d’IA Art Breedet, le photographe et retoucheur néerlandais Ganbrood a produit un cliché de Jésus. Il faut dire qu’il  s’est totalement pris de passion pour ce logiciel. L’algorithme de ce dernier lui a donné la possibilité de concevoir un visage grâce à différents modèles d’images.

Comme dit plus haut, les travaux de Bas Uterwijk sont donc conçus au moyen du logiciel d’IA Artbreeder qui se base sur une multitude de représentations déjà existantes et mélange les clichés, de manière à en produire d’autres. Ce qui est frappant, c’est que les photos obtenus sont très réalistes. Son travail a débuté en 2019, exactement il y a plus d’un an. Il s’est servi de la pandémie de Coronavirus afin d’avancer considérablement sur son projet. Ainsi, parmi les incroyables portraits du peintre Van Gogh ou du légendaire Billy the Kid, ou encore du conquérant Napoléon, se trouve un « cliché » du Christ. On voit le célèbre homme, de genre sémite, avec une peau hâlée mais également une barbe brune et des cheveux.

Jésus : parfait dans le but de tester le logiciel

Une des figures les plus célèbres de la culture religieuse a très vite attiré la curiosité du photographe. Ce dernier était l’occasion idéale afin de faire subir un test au logiciel. Pour l’un des clichés, un peu de vérité historique a été utilisée et intégrée. En effet, sur un des trois résultats finaux, Jésus possède des cheveux plus courts puisque les spécialistes pensent qu’à cette époque, en Galilée, situé en Israël, personne ne pouvait avoir des cheveux aussi longs.

En tout cas, une chose est sûre : le prophète sur le cliché a peu de ressemblances avec les croyances de l’imaginaire collectif chrétien. Il faut dire que ce dernier n’est pas blanc, ne possède pas les cheveux longs et n’a pas l’air si maigre que cela. Avec cette photo obtenue par l’intelligence artificielle, Jésus a des cheveux foncés et courts, mais également la peau mate.

Le photographe et retoucheur néerlandais n’a pas seulement voulu retrouver le visage de personnages religieux. En effet, il a aussi un faible pour les personnages historiques. Ainsi, il peut parfois être autant réaliste que possible, et d’autres fois, tentez de représenter la manière dont il voit un personnage historique.

Un mix de différentes représentations grâce à l’IA

L’artiste affirme s’être basé sur diverses visions culturelles de Jésus (byzantines ou provenant de l’époque de la Renaissance). Dans ses différentes sources d’inspiration, on retrouve le très célèbre Salvator Mundi du grand peintre Léonard de Vinci ou encore le réputé Suaire de Turin. Le photographe désirait également dévoiler un visage rappelant le Moyen-Orient de manière convaincante.

L’artiste a affirmé que le cliché obtenu doit être vu comme une impression artistique et non comme une ressemble scientifiquement valable. Au final, l’artiste se montre heureux de la photo, pouvant servir d’illustration d’une représentation culturelle collective. Néanmoins, il émet une critique en disant que cela manque de précision historique.

Ainsi, le futur objectif est d’être fidèle à l’histoire, en prenant en compte la « conception populaire » de la chose. Bas Uterwijk s’est déjà penché sur cinquante clichés. L’artiste travaille sur de nombreux projets et peut laisser celui-là en attente, afin d’y revenir pour trouver de nouvelles sources d’inspiration. En tout cas, l’IA démontre une nouvelle fois toute l’étendue de ses possibilités.