Un nouveau réseau liquide de neurones conçu par le MIT

Un nouveau réseau liquide de neurones conçu par le MIT

22/02/2021 0 Par Guillaume Pruvost

Les experts du CSAIL (laboratoire de recherche en informatique et intelligence artificielle du MIT) ont pensé et conçu un mécanisme de réseau de neurones de genre liquide pouvant changer lui-même ses propres réglages. Ainsi, ce système offre une évolution importante de l’IA. Des experts du MIT (Institut de technologie du Massachusetts) et du laboratoire CSAIL ont donc conçu cette nouvelle technologie d’intelligence artificielle pouvant totalement chambouler le marché.

Dans un article de blog apparu au début de cette année, une équipe d’experts du Massachusetts Institue of Technology a publié ses recherches sur un nouveau genre de réseau de neurones. Si on se fit à ces écrits, cet algorithme de deep learning (apprentissage profond) serait une technique de formation offrant une meilleur adaptation par rapport au traitement des données séquentielles. Parallèlement à cela, elle serait aussi plus robuste face au bruit, pouvant donner la possibilité à l’intelligence artificielle de moduler son comportement.

Un algorithme permettant une intelligence artificielle plus flexible

Si on se fit aux experts, ce nouveau genre de neurones offre de grandes perspectives. En effet, cela pourrait être la solution en vue d’optimisations conséquentes dans des contextes où les conditions peuvent subir des changements brutales et rapides, tels que par exemple la conduite autonome, le diagnostic par rapport à une opération médicale ou encore la commande de robots.

Le réseau de neurones sert dans l’étape d’entraînement de l’IA, afin de façonner les algorithmes via de multiples et variées données. L’approche offerte par les experts du Massachusetts Institue of Technology utilise les informations chronologiques afin d’effectuer le traitement des séquences d’images au lieu de celui des points fixes.

Une intelligence artificielle plus flexible

Il s’agit de l’aspect majeur de cette invention : une flexibilité sans failles. En effet, l’expert du laboratoire d’informatique et d’IA du Massachusetts Institue of Technology, a travaillé avec son équipe dans le but d’optimiser la flexibilité de l’IA. Hasani a pensé et conçu un système pouvant programmer les réglages de « succès ».

Par exemple, utilisons l’exemple d’une voiture autonome. Si un magnifique ciel dégagé et ensoleillé se change en tempête de neige en seulement quelques minutes, l’intelligence artificielle conçue avec un réseau de neurones de genre liquide pourra mieux affronter cette situation changeante et par conséquent garder un haut niveau de performance.

Une technologie s’inspirant de la nature

Afin de concevoir cet algorithme de deep learning nouvelle génération, les experts ont puisé leur inspiration dans le nématode Caenorhabditis elegans. Il s’agit d’un petit ver d’une épaisseur d’à peu près un millimètre. Ce dernier présente les spécificités d’être transparent et non-parasitaire. Ce ver est extrêmement intéressant. Son système nerveux est fait d’uniquement 302 neurones. Néanmoins, malgré cela, le nématode Caenorhabditis elegans est capable d’effectuer des opérations poussées et difficiles.

Les experts ont pensé et conçu un réseau de neurones pouvant profiter d’une adaptabilité inégalée jusqu’alors. Ramin Hasani et son équipe poursuivent le peaufinage de leurs travaux avant de les dévoiler lors la conférence de l’AAAI (association internationale dédiée à l’intelligence artificielle) se déroulant le février 2021.

Selon l’expert du Massachusetts Institue of Technology : ce réseau de neurones de genre liquide peut esquiver l’impénétrabilité commune aux autres algorithmes de deep learning (apprentissage profond). Pour cela, il faut remplacer la représentation d’un neurone, afin d’effectuer l’exploration de degrés spécifiques de complexité impossibles à étudier et approfondir d’une autre façon. Maintenant la question est : comment le vendre ? En tout cas, cette découverte peut être un point clé dans la conception des futurs systèmes de d’intelligence artificielle.